Exemples de formules

Correction climatique simple et température garantie à 20°C en permanence (cas d’un CPE « chaufferie »)

La consommation de référence (Conso ref) est établie pour un climat de référence DJU ref. On corrige la consommation réelle (Conso réelle) pour la ramener à ce climat de référence et pouvoir comparer consommation réelle et consommation de référence.

Economie contractuelle = Conso ref – (Conso réelle * DJU ref / DJU réel)

Correction climatique et correction d’intermittence (% de chauffage à température de confort)

La consommation de référence (Conso ref) est établie pour un climat de référence DJU ref et une intermittence de référence. L’intermittence correspond au gain d’énergie généré par le fonctionnement à température réduite (occupation de nuit à 16°C par exemple).

On corrige ensuite la consommation réelle pour la ramener au climat de référence et à l’intermittence de référence, pour pouvoir comparer consommation réelle et consommation de référence.

Economie contractuelle = Conso ref – (Conso_réelle * DJU ref / DJU réel * I ref /I réel)

  • I = (durée d’occupation à 20°C * DJ20 + durée d’occupation à 16°C * DJ16) / (durée d’occupation totale * DJ20)
  • DJ20 et DJ16 = degrés jours calculés pour une température intérieure donnée (DJ20 = 20°C et DJ16 = 16°C)

 

Il faut, dans le plan de mesure et vérification, bien préciser qui calcule, et comment sont calculés, les temps d’occupation et les DJ 16 et 20 qui, contrairement aux DJU, ne sont pas normalisés, ni fournis par Costic ou Météo France.