Comment faire en sorte que la garantie de résultat se calcule facilement ?

Le CPE garantit une consommation pour une utilisation donnée (occupation, température…), dans un contexte donné (climat…). Ainsi, chaque année, il est nécessaire de calculer contractuellement les économies réelles par rapport à la situation de référence, compte tenu des conditions réelles d’utilisation. Ce calcul sert de base aux engagements de pénalité/intéressement. Les bases de formules sont les mêmes que pour les contrats à intéressement.

Identifier les bons paramètres

  • Pour faire en sorte que la garantie se calcule facilement, il faut identifier en amont les principaux paramètres mesurables qui peuvent avoir un impact sur le résultat, et retenir les plus influents, afin de limiter la complexité des calculs. Il est conseillé de limiter leur nombre à 2 ou 3, et de confier le calcul à l’AMO dédié.

Recommandation :

Le plus souvent, la correction climatique et la température intérieure sont les principaux paramètres, auxquels peuvent s’ajouter un taux d’occupation en fonction du nombre d’occupants, ou un taux d’intermittence en fonction des heures d’utilisation à température de confort et à température réduite. Selon les usages concernés, d’autres paramètres peuvent intervenir, comme le volume et la température pour l’eau chaude sanitaire, les « DJ-froid » pour la climatisation,  le taux de couverture pour une chaufferie bois, ou encore l’ensoleillement pour une production photovoltaïque.

Paramètres fixes ou variables

  • Certains paramètres peuvent être fixés, ou bien sont variables. Ainsi, la température intérieure est souvent fixée, notamment pour les bâtiments publics. Elle n’apparait sous forme de variable que si l’on souhaite laisser une liberté de confort aux usagers, dans certaines limites strictes (plus ou moins 1°C par exemple).

Recommandation :

Il n’est pas recommandé de faire un CPE sur un bâtiment dont l’usage est aléatoire et difficile à maîtriser car le risque est alors d’avoir des formules et des mesures très complexes, ou insuffisamment fiables, pour engager une garantie.

En lien avec ce sujet...