Quels éléments fournir dans le cahier des charges ?

L’ambition du projet doit être clairement définie dans le cahier des charges, notamment concernant :

  • Le descriptif de l’état initial : il est important que chaque répondant dispose des mêmes informations au départ, afin de répondre au marché de manière adéquate, et d’éviter la redondance de compilation de données par les différents candidats.
  • Les objectifs à atteindre et les limites budgétaires : si l’objectif d’économies d’énergie est trop élevé par rapport à ce qui est techniquement et financièrement possible, le risque de ne pas aboutir à une solution satisfaisante à l’issue de la consultation, et donc d’aboutir à un marché infructueux, est grand.

Recommandation :

Afin d’obtenir des réponses construites sur les mêmes bases et faciliter le travail d’analyse des offres, il est recommandé de fournir aux candidats les éléments suivants :

  • les audits qui ont été réalisés sur les bâtiments,
  • les plans,
  • les références de consommation, avec le pas de temps le plus court possible (factures mensuelles, relevés de compteurs, de sous-compteurs, …).
Il convient également, sans nécessairement le fournir aux candidats, d’avoir étudié au moins une solution technique de référence, pour aboutir à des objectifs atteignables et réalistes, ainsi qu’à un budget adapté. Cela implique, avant la rédaction du cahier des charges, de réaliser un diagnostic détaillé du ou des bâtiments concernés par le CPE.