Comment s'organiser pour le suivi du contrat ?

Puis, une fois le contrat signé, même si c’est ensuite à l’opérateur de prendre le relais et montrer qu’il respecte ses engagements, le maître d’ouvrage doit tout de même s’impliquer fortement dans le suivi du contrat, notamment à travers des revues de projet régulières, et renouveler en permanence les efforts pour associer les utilisateurs des bâtiments. Cela est particulièrement important en début de contrat, pendant les 2 ou 3 premières années du CPE.

Il peut donc être intéressant de prolonger la prestation de l’AMO, qui assistera le maître d’ouvrage dans le suivi du projet en phase de démarrage.

La direction régionale Auvergne-Rhône-Alpes de l’ADEME peut subventionner de telles missions d’AMO, à condition de se conformer au cahier des charges de mission d’AMO proposé.